Cercle

Codéveloppement professionnel

Partager et s’entraider entre pairs pour accompagner les transitions dans le secteur public territorial.



Référents du cercle

Nom du Référent-facilitateur : Philippe GAMBIER, Responsable du conseil en organisation, Ville d’Ivry-sur-Seine, Président de l’Association nationale du conseil en organisation du secteur public (andCO) > pgambier[a]ivry94.fr
Supervision du cercle : Bernard ALIX > bernard.alix[a]cnfpt.fr

Calendrier des sessions >>>>>>>>


Premières impressions


Quelques réactions prises sur le vif lors de la séance de lancement :

Temps d'inclusion :

Je choisis la carte C : l'écoute active, la libération de la parole, les post-it qui s'envolent comme des papillons, cela suggère la transformation, les rêves qui deviennent réalité.

Débriefing :

Pour moi, c'est un coup de théâtre. On est tous acteurs d'une jolie pièce et j'ai hâte de participer à la prochaine séance.

Coup de fouet : cela m'a énormément dynamisée ! Je suis emballée de faire partie de cette expérience et de m'initier au Codev. Tous les sujets m'intéressent.

Intentions d’apprentissage

Depuis la fin des années 90, le Codéveloppement professionnel promu par les Québécois Champagne et Payette offre un cadre puissant d’apprentissage individuel et collectif, sur la base de problèmes réels, traités en groupes de pairs.

Face aux enjeux des transitions (écologiques, numériques, organisationnelles, managériales…), le cercle Codev professionnel reprend à son compte cette approche, qui a fait ses preuves, pour accompagner les démarches d’innovation portées par les participants, dans leurs collectivités, sur leurs territoires, dans leurs réseaux.

Qu’elles ou ils soient novices ou déjà initiés à la pratique du Codev, il s’agit ici de partager les bonnes pratiques et retours d’expériences en matière d’innovation publique, pour les valoriser au sein de la communauté Riposte créative territoriale.

L’accent est mis sur les apprentissages et l’enrichissement des séances par des apports théoriques. Il s’agit aussi de dégager des thématiques communes avec les autres cercles de Riposte Créative Territoriale, abordées lors de temps collectifs (connexions) à co-construire.



Lire le pitch de présentation du cercle lors de la matinée du 12 mars 2021

Public

Le cercle Codev s'inscrit dans l'offre de formation du CNFPT. A ce titre, il s’adresse en priorité à des agents territoriaux, notamment des anciens porteurs de défis ou participants de l’université de l’innovation publique territoriale, mais reste ouvert, sous certaines conditions, à des agents de l'Etat ou de la fonction publique hospitalière, voire des professionnels du secteur associatif ou privé.

Les « pairs » sont ici des innovateurs et des innovatrices confrontés à des problématiques communes pour mener à bien leurs projets de transformations, qui partagent les mêmes intentions d’apprentissage et qui ont envie de participer à la dynamique créée autour de Riposte créative territoriale.

Méthodologie retenue pour le cercle

Dans le contexte sanitaire de la Covid-19, la méthodologie est celle du Codev, adaptée au distanciel (sans en dévoyer l’esprit). Sur une durée d'environ 2h, elle suit le même canevas qu’une séance de Codéveloppement classique en présentiel.

Les séances sont animées par un facilitateur. Chacune débute par un petit temps d’inclusion et fait l’objet d’un débriefing sur les ressentis et apprentissages des participants.

L’animateur, diplômé en ludopédagogie, a recours à la gamification pour rendre les interactions plus efficaces.

Description détaillée du dispositif pédagogique

Groupe de 8 à 12 personnes, dont les membres s’engagent dans la durée. C’est en effet un groupe qui va apprendre ensemble, avec un suivi et une capitalisation. On se donne la possibilité d'accueillir de nouveaux participants en cours de route. L'effectif recommandé pour une séance de Codev est de 8 maximum. Pour autant, nous faisons le choix d'augmenter cette jauge pour tenir compte des absences éventuelles et pour donner la possibilité à certains participants de se tenir en retrait le temps d'une séance, dans une position d'observation, avec un rôle actif au moment du débriefing.

6 séances mensuelles de 2h (visio Zoom).

Les rôles de chacun :
  • Le facilitateur anime la séance. Il est le garant du bon déroulement de la séance et du respect des principes d’écoute, de bienveillance et de confidentialité.
  • L’observateur (facultatif). Il observe les interactions au sein du groupe dans une position neutre et distanciée et assure un feedback lors du débriefing. Il contribue ainsi aux apprentissages.
  • Le client expose sa problématique et élabore son plan d’action sur la base des contributions de ses pairs.
  • Les consultants aident le client à résoudre sa problématique.

Séance-type :

Etape Timing Quoi ?
1. Inclusion 5 min Le facilitateur propose un petit jeu inclusif pour lancer la séance.
2. Débriefing séance précédente 10 min Le client de la séance précédente fait un retour au groupe.
3. Choix du sujet 5 min Le groupe s'entend sur le sujet à traiter.
4. Exposé 10 min Le client présente le contexte et sa problématique.
5. Clarification 20 min Les consultants posent des questions, le client répond et précise.
6. Contrat Le client confirme sa problématique et formule sa demande d'aide au groupe.
7. Consultation 40 min Les consultants répondent à la demande du client.
8. Pause
9. Synthèse 5 min Le client expose son plan d’action sur la base des propositions.
10. Débriefing 20 min Les participants décrivent leurs apprentissages et évaluent la séance.
11. Conclusion Le facilitateur clôture la séance et remercie les participants.


Le client passe à l’action dans les semaines qui suivent. Les consultants exploitent leurs apprentissages. A la séance suivante, on débute par un débriefing de l’expérience du client, avec les réussites et les difficultés, ce qui est source de nouveaux apprentissages pour le groupe.

En lien avec les autres cercles, des temps spécifiques ouverts à co-construire (webinaires, arpentage, formations…), mobilisant des expertises (chercheurs, praticiens...), pourraient être organisés pour éclairer/enrichir certaines questions soulevées par le groupe.

Date de démarrage prévue et communication

  • Février-mars : mettre à jour la page d’accueil du cercle sur le wiki, diffuser l’information (e-communautés CNFPT, réseaux…). Prévoir une ou deux visios d’information.
  • Avril-mai : premières séances et ajustements éventuels.
  • Octobre : fin de l'expérimentation.

Conditions de réussite/risques


  • Valider collectivement la vocation et principes de fonctionnement du cercle.
  • Assurer une veille et une coordination avec les autres cercles.
  • Bien évaluer la motivation et la capacité d’engagement des participants dans la durée (clarifier les modalités et conditions d’inscription, proposer une séance d'essai aux participants avant de confirmer leur engagement).
  • Ne pas figer le format, s’adapter en fonction de l’évolution du contexte et des feedbacks des participants.
  • Identifier en amont les problématiques. Le choix des sujets est essentiel à la réussite des séances.
  • Définir les modalités de valorisation au sein de la communauté Riposte créative territoriale (lien à faire avec l'Université de l'innovation territoriale, en juillet, et le mois de l'innovation publique, en novembre)

Un ouvrage que nous recommandons pour aller plus loin :
Le Codéveloppement professionnel et managérial - Anne HOFFNER-LESURE et Dominique DELAUNAY, avec la contribution d'Adrien PAYETTE, Editions EMS, 2018